Les aides financières pour la réalisation de vos travaux

Vous décidez de lancer vos projets de rénovation ou de construction, pourtant vous n’avez pas assez d’argent ? Ne vous inquiétez pas parce qu’il existe des aides publiques pour alléger vos dépenses. Découvrez dans cet article ces aides financières ainsi que les conditions nécessaires pour que pouvez en profiter.

Les aides de l’ANAH

Pour vos travaux de rénovation, l’ANAH ou l’Agence nationale de l’habitat peut vous accompagner durant les travaux. Cette agence vous donne le 50 % de la dépense totale des travaux. Pour les gros travaux, elle peut vous donner jusqu’à 25 000 € le maximum. À part cela, vous pouvez aussi avoir la Prime Habiter Mieux si vous avez un logement plus de 15 ans depuis la date où vous avez déposé le dossier. Si vous n’avez pas aussi gagné une autre aide de l’État. Concernant cette prime, vous pouvez en recevoir environ 2000 € pour les travaux qui permettent un gain énergétique de 25 % au minimum. Pourtant, afin de bénéficier ces divers aides, vous devez être accompagné des professionnels du bâtiment durant le projet.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-PTZ appelé aussi prêt à taux d’intérêt nul est aussi une des aides financières pour les travaux. Cette solution de financement continue encore jusqu’en 2021. Il vous permet de financer vos projets de rénovation énergétique dans votre maison. Vous pouvez emprunter jusqu’à 10 000 € si vous avez un seul projet, 20 000 € si vous souhaitez réaliser deux travaux et 30 000 € pour trois travaux et pour des travaux qui a une amélioration énergétique. Vous pouvez aussi gagner de 10 000 € pour des travaux d’assainissement privé. Concernant le remboursement, vous avez jusqu’à 10 ou 15 ans pour rembourser l’argent que vous avez emprunté.

L’aide de la CITE

Le CITE ou le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique est fait pour les propriétaires qui veulent réaliser des travaux afin d’avoir une meilleure énergie. Donc, pour avoir cette aide, vos projets doivent être réalisés avec des professionnels reconnus garants de l’environnement (RGE). De plus, les matériaux que vous utilisez devront être fournis par l’entreprise dont les personnes qui les installent travaillent. À part cette condition, il faut aussi que votre appartement soit une résidence principale, et il doit être achevé depuis plus de 2 ans. Si vous arrivez à remplir tous ces critères, vous pouvez alors recevoir 30 % des dépenses éligibles en crédit d’impôt. Le maximum des dépenses est noté jusqu’à 8000 € pour une seule personne, 16 000 € pour deux personnes et plus de 400 € par personne à charge.

Réalisez vos travaux à moindre coût
Quel artisan pour quels travaux ?